Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 31 mars 2016 | négociations/appellations

L'UE réclame aux États-Unis la protection de plus de 200 indications géographiques


Le difficile dossier de la protection des indications géographiques (IG) est au menu de discussions techniques entre négociateurs européens et américains avant la prochaine session formelle de pourparlers du Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP) prévue fin avril à New York (1). L'UE a soumis une « courte liste » de 201 IG agroalimentaires, 17 mentions semi-génériques viticoles (chablis, champagne, chianti, marsala, sauterne, tokay…) couvertes par l'accord bilatéral de 2006 sur le vin et 22 noms de spiritueux (rhum de la Martinique, grappa, ouzo…), en plus des 6 couvertes par un accord de 1994. Une liste appelée à s'étendre dans le futur, selon la Commission de Bruxelles.

Parmi les 201 IG dont la protection est demandée aux États-Unis, se trouvent notamment 41 françaises (camembert de Normandie, huile d'olive de Haute-Provence, jambon de Bayonne, noix de Grenoble, pruneaux d'Agen, roquefort…) et 41 italiennes (gorgonzola, grana padano, parmigiano reggiano, prosciutto di Parma, pomodoro di Pachino…). Sont également inscrites, par exemple, les appellations beurre et jambon d'Ardenne pour la Belgique, Bayerisches Bier pour l'Allemagne, tur-rón de Alicante pour l'Espagne, feta pour la Grèce, edam et gouda Holland pour les Pays-Bas, chouriço de Portalegre pour le Portugal, ou encore Scotch beef et West country farmhouse cheddar cheese pour le Royaume-Uni.

(1) Voir n° 3536 du 07/03/16

30 % des exportations agroalimentaires de l'UE aux États-Unis

Les exportations de produits sous indication géographique de l'UE dans le monde atteignent quelque 15 milliards €, soit 25 à 30 % de ses ventes de produits agro-alimentaires, 80 % pour les vins et la quasi-totalité pour les spiritueux, selon les chiffres de la Commission européenne. Les États-Unis sont, de loin, la principale destination de ces IG, qui représentent 30 % du total des exportations européennes de produits agroalimentaires et de boissons sur ce marché.

FXS



Téléchargements