Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 13 septembre 2012 | matières premières

Les accouveurs vont répercuter le surcoût de l’alimentation


Le Syndicat national des accouveurs (SNA) a annoncé dans un communiqué du 7 septembre que les entreprises d’accouvage vont répercuter sur leurs prix le surcoût lié à la hausse des matières premières. « Les entreprises d’accouvage s’inquiètent des conséquences pour leur propre activité et pour l’avenir des filières avicoles françaises de la progression de plus de 50 % du coût des matières premières destinées à l’alimentation animale », explique le SNA dans un communiqué. Depuis le début de l’année en cours, ils enregistrent une hausse, qui, selon les espèces, atteint 12 à 15 % de leur coût de production et les contraints à répercuter l’ensemble de ces surcoûts, soit des hausses de prix de 12 à 15%. Les entreprises d’accouvage, qui sont environ une centaine au niveau national, sont principalement présentes dans les régions avicoles, en Bretagne et Pays de la Loire, mais aussi dans le Sud-Ouest pour le canard. Ce secteur mobilise près de 5 000 emplois directs, précise le SNA.

Rédaction Agra Alimentation



Téléchargements