Mercredi 22 février 2017

Les surgelés Picard pourraient (encore) changer de main

Mis à mal par une politique de développement et d’investissements effrénée, le suisse Aryzta pourrait se désengager de Picard Surgelés, un groupe passé entre les mains de plusieurs fonds depuis sa cession par Carrefour en 2001. (...)
L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Téléchargements