Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 19 avril 2017

Bientôt trop tard


Sans surprise, les derniers chiffres de l’excédent agroalimentaire français ne sont pas bons, la crise agricole de l’été 2016 est passée par là. À 321 millions d’euros en février 2017, il recule de moitié par rapport à février 2016, pour tomber "à son plus bas niveau depuis 1994 en février", selon une note d’Agreste, le service statistique du ministère de l’Agriculture, publiée le 18 avril.

Le déficit des échanges s’est nettement accentué côté produits agricoles bruts (avec un résultat négatif de 90 M€), avec la chute des exportations céréalières (-276 M€ sur un an), après les récoltes 2016 désastreuses, du jamais vu depuis 30 ans.

Concernant les produits agroalimentaires transformés, la France a en revanche amélioré en février 2017 l’excédent de ses échanges (+35 M€ sur un an), mais uniquement hors de l’UE et grâce aux boissons alcoolisées et au sucre. Si la France a exporté plus d’alcools vers les États-Unis (+ 10 M€ sur un an) et la Chine (+8 M€), elle a par contre enregistré une baisse de ses exportations de produits laitiers (-15 M€) et de viandes (-14 M€) vers les pays de l’UE. Le solde des échanges avec ses voisins européens s’est à nouveau dégradé avec un déficit de 72 M€ en février 2017 contre un excédent de 113 M€ un an auparavant. L’effet négatif lié au Brexit ne s’est donc pas fait attendre. Selon les estimations de l’Ania, la baisse cumulée des exportations agroalimentaires françaises vers le Royaume-Uni ressort à 11 % depuis juin 2016.

Certes, l’effet céréales y est pour beaucoup, mais au final, ces chiffres témoignent d’une certaine fragilité de la France. Et ceci ne laisse rien augurer de bon pour l’avenir si rien n’est fait pour inverser le mouvement et retrouver de la puissance à l’export. En quelques années, la France est passée de la deuxième à la quatrième place des exportateurs agroalimentaires mondiaux, derrière les États-Unis, les Pays-Bas, et l’Allemagne. La Chine, juste derrière, menace de doubler. Il sera bientôt trop tard.

Perrine Delfortrie



Téléchargements